Actualités

 Le CPIE Vallées de la Sarthe et du Loir organise une sortie à la découverte du Rhonne en partenariat avec le SMSEAU et la  commune de Teloché le vendredi 04 septembre 2020 à 17h le long du parcours santé.

Cette sortie sera l’occasion de découvrir la biodiversité présente dans ce cours d’eau et ses abords et d’expliquer les travaux qui ont été réalisés en 2019 par le SMSEAU ainsi que les bénéfices apportés par la gestion différenciée sur la commune.

Pour vous inscrire, contactez Agnès ROGER au 02 43 45 83 38 ou par mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (inscription obligatoire)

En raison des conditions météorologiques, la préfecture de la Sarthe a publié un nouvel arrêté de restrictions des usages de l’eau plaçant le territoire des affluents de la Sarthe médiane en alerte renforcée. Le territoire du SMSEAU (bassins versants de l’Orne Champenoise, du Rhonne, de la Vézanne et du Fessard) est donc concerné par de nouvelles restrictions des usages de l’eau.

Pour les particuliers, il est notamment interdit :

  • D’arroser son jardin non potager (massifs de fleurs, jardinières, pelouses,…)
  • D’arroser son potager entre 8h et 20h
  • De remplir une piscine (sauf si 1ere mise en eau liée à la construction)
  • De nettoyer les véhicules et façades de maisons

Pour les collectivités, il est interdit :

  • D’arroser les massifs de fleurs et terrains de sports
  • De nettoyer les voiries et trottoirs (sauf raisons sanitaires)
  • De remplir les fontaines publiques (sauf circuit fermé)

D’autres restrictions sont inscrites dans l’arrêté notamment en ce qui concerne les usagels agricoles (limitation des prélèvements pour l’irrigation par exemple) et autres usages professionnels (interdiction de remplissage ou mise à niveau de plans d’eau sauf pisciculture par exemple).

De nouvelles mesures de restriction et de limitation des usages de l’eau sur ces bassins pourront être prises ultérieurement, selon l’évolution de la situation hydrologique.

Pour en savoir plus : http://www.sarthe.gouv.fr/secheresse-en-sarthe-mesures-de-restriction-des-a4743.html

Signé le 30 juin 2020, l’arrêté cadre-sécheresse du département de la Sarthe a pour objectif de définir les mesures de gestion à mettre en œuvre lors de situations de pénurie ou de sécheresse. Il compte 4 niveaux d’alerte (seuil de vigilance, seuil d’alerte, seuil d’alerte renforcée et seuil de crise), pour lesquels des restrictions d’utilisation de l’eau s’appliquent en fonction des usages (agricoles, domestiques, publics ,…).

Depuis le 9 juillet 2020, le territoire des affluents de la Sarthe médiane est passé en niveau d’alerte), les bassins versants du Fessard, de l’Orne Champenoise, du Rhonne et de la Vézanne sont donc concernés par ces restrictions qui s’appliquent à l’ensemble des usagers de l’eau (particuliers, collectivités, agriculteurs, etc).

Deux études sont actuellement en cours sur nos bassins versants :

- Etude bilan des contrats territoriaux milieux aquatiques sur les bassins versants du Fessard, du Rhonne, de l’Orne Champenoise et de la Vézanne : bilan des actions menées par le SMSEAU sur ces territoires et élaboration du prochain programme d’actions,

- Etude préalable à la mise en place d’un contrat territorial sur les bassins versants de la Bujerie, du Renom, du Préau et du sous bassin du Riboux (affluent de la Vézanne) : diagnostic des cours d’eau et élaboration d’un programme d’actions pour les 6 prochaines années.

Promulgué en 2011, l’arrêté cadre-sécheresse du Département de la Sarthe a pour objectif de définir les mesures de gestion à mettre en œuvre lors de situations de pénurie ou de sécheresse en vue de préserver la ressource en eau. Il découpe ainsi le département en zones d’alerte dans lesquelles s’appliquent des mesures de gestion progressives en fonction des débits observés dans les cours d’eau. Il existe quatre niveaux d’alerte (seuil de vigilance, seuil d’alerte, seuil d’alerte renforcée et seuil de crise), pour lesquels des restrictions d’utilisation de l’eau s’appliquent en fonction des usages (agricoles, domestiques, publics ,…). De ce fait, tout le monde est visé par ces restrictions : particuliers, entreprises, agriculteurs et collectivités.