Lancement d’une étude sur le fonctionnement hydrologique d’un affluent du Rhône

Le SMSEAU a démarré en avril une étude visant à mieux comprendre le fonctionnement hydrologique et hydrogéologique* du bassin versant de l’Aneraie (qui fait lui-même partie du bassin versant du Rhonne).

aneraie claverie

Pourquoi cette étude ?

Lors de précédents programmes d’actions pour la restauration des cours d’eau initiés en 2010, des aménagements ont été proposés sur l’Aneraie afin de permettre de décolmater le lit mineur et d’offrir une diversité d’habitats plus importante four la faune aquatique.

Ces actions auraient un impact positif sur le cours d’eau, néanmoins, au vu des conditions hydrologiques (assecs sur une partie de l’année), il est nécessaire d’étudier de façon plus précise le fonctionnement de ce cours d’eau et de son bassin versant, avant de s’engager dans des actions dont l’efficacité risquerait de ne pas être pérenne dans le temps.

Comment se déroule l’étude ?

L’étude est décomposée en 3 phases (état des lieux, diagnostic, préconisations d’actions).

La 1ère phase consiste à réaliser un état des lieux en recueillant le maximum d’informations disponibles (bibliographie, bases de données, collecte des données sur le terrain grâce aux personnes rencontrées).

inond rte lude

A cette occasion, le bureau d’étude parcourra l’ensemble du cours d’eau et les secteurs sur lesquels des enjeux ont été relevés. Il réalisera également des relevés topographiques sur un secteur en particulier, soumis à une inondation des parcelles plusieurs mois dans l’année sans interruption.

Si possible, des relevés piézométriques seront réalisés dans des puits (dont les propriétaires auront accepté l’accès) situés dans le secteur d’étude, afin de connaitre le niveau de la nappe d’eau localement.

 La 2ème phase consiste à exploiter les données recueillies lors de l’état des lieux afin d’apporter des éléments de compréhension et explicatifs du fonctionnement du bassin versant. Les dysfonctionnements éventuels (par exemple un colmatage anormal du cours d’eau) seront également pris en compte.

La 3ème phase devra permettre de faire des propositions dans les secteurs où des dysfonctionnements auront été relevés.

Et la concertation ?

Une réunion d’échange avec les personnes « ressources** » (ayant une bonne connaissance du territoire) sera organisée au cours de l’étude afin de mettre en commun les informations recueillies et d’aboutir à un diagnostic partagé.

Une réunion publique s’est déroulée au démarrage et une autre sera réalisée en fin d’étude pour présenter la démarche et les conclusions de celle-ci.

Bien sûr, des réunions avec les différents partenaires institutionnels seront organisées à l’issue de chaque phase pour la valider et passer à la suivante.

L'Aneraie

Ce petit bassin versant de 17 km² fait partie du bassin versant du Rhonne (150 km²). Le linéaire de cours d’eau est d’environ 23 km, comprenant plusieurs ruisseaux dont le Cossassies, les Aulnays, les Loges.

Il rejoint le Rhonne sur la commune de Guécélard, non loin du bourg.

*partie de la géologie qui s’occupe de la circulation des eaux dans le sous-sol

**personnes identifiées par le SMSEAU ou ses partenaires comme pouvant apporter des informations dans la compréhension du fonctionnement du bassin versant