Actualités

L’année 2020 était un peu particulière mais le SMSEAU a continué d’avancer dans la réalisation de ses missions sur les cours d’eau de l’Orne Champenoise, du Rhonne, de la Vézanne et du Fessard.

 Le montant global des travaux et études réalisés en 2020 s’élève à 277 000 € (185 000€ de travaux et 92 000 € d’études)

photo article bilan 3Des travaux sur l’ensemble des bassins versants :

Pour lutter contre le piétinement des berges et du lit des ruisseaux, ce sont 16 abreuvoirs qui ont été aménagés avec remise en état de la berge dégradée et dans certains cas mise en œuvre de tressage de saules (170 mètres) pour maintenir la terre.

Afin de rétablir la libre circulation des poissons et des sédiments, 4 ouvrages ont été aménagés par la mise en place de rampes en enrochement ou de seuils permettant de répartir les débits entre bief et cours d’eau. Un ancien barrage n’ayant plus d’utilité mais bloquant le transport des sédiments a été supprimé.

Des travaux de restauration de la morphologie des cours d’eau par renaturation (diversification des écoulements et des habitats pour la faune aquatique) ont également été menés sur environ 5 km de l’ensemble des bassins versants.

 

Indicateurs de suivi : Les indicateurs de suivi sont des données recueillies sur les sites de travaux à différents moment (avant et après les travaux) pour permettre d’évaluer les résultats des actions mises en œuvre. Il peut s’agir de mesures sur l’aspect physique du cours d’eau (largeur du lit…) ou de relevés sur la faune aquatique présente (pêches électriques pour les poissons…). Une pêche électrique et des relevés sur la faune invertébrée ont été réalisés sur le cours d’eau du Fessard avant la réalisation de travaux de renaturation.

Des études pour la définition de nouveaux projets :

Dans le cadre d’un projet de rétablissement de la continuité écologique sur des moulins, une étude est en cours sur le bassin versant du Fessard.

Deux études préalables à des projets de restauration des milieux aquatiques à l’échelle des bassins versants sont en cours. L’une d’elles concerne le territoire de compétence du SMSEAU (informations disponibles ici ) et l’autre les bassins versants de la Bujerie, du Renom, du Préau et du Riboux, pour lesquels les communautés de communes et communauté urbaine du Mans ont la compétence.

La gestion de la ripisylve :photo article bilan 2

Les agents ont réalisé la restauration de la ripisylve sur environ 21 km. Les interventions ont eu lieu sur les cours d’eau de l’Orne Champenoise, du Vivier, Pontvillain, Erips, Aneraie (bassin versant du Rhonne), du Pressoir, Marais (bassin versant de la Vézanne) et du Fessard.

Ils interviennent sur la végétation des berges avant la réalisation des travaux de restauration de cours d’eau, mais également à élaguer des branches sur les chemins si cela est nécessaire pour le passage des engins. En 2020, cela a représenté 4 700 mètres compris dans les 21 km.

Ils sont également amenés à travailler en complément des entreprises titulaires des marchés publics de travaux, notamment sur la lutte contre le piétinement avec la mise en place de tressage pour le comblement de certains abreuvoirs sauvages. En 2020, cela représente 160 mètres de tressage et 580 mètres de plantations.

L’association d’insertion Etude et Chantiers est intervenue en début d’année 2020 sur le cours d’eau l’Erips.